Le jeu sans fin...

Page 11 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le jeu sans fin...

Message par Jeanclaudeau le Lun 23 Aoû 2010 - 20:15

Un jour on créa une fée. Elle était d'une beauté, elle s'appelait Dana et vivait avec Shrek, un très gros Ogre qui ronflait à n'en plus finir.

Elle décida de s'envoler voir d'autres fées pour manger un kebab frite arrosé de soda avec du Champomy.

Mais voilà l'ogre n'a pas encore mangé son minestrone, il partit en chasse et trouva un ouistiti sans poils, il demanda : "aurais-tu vu Dana ?" "Non, je n'ai vu qu'un troupeau de canards qui remplumaient des oreillers.

Énervé, Shrek prit son sac magique et tua Dana d'un coup, avec une fleur de cactus bleu mais soudain...

Un grand bruit effraya un troll qui chantait, que pour faire exploser le ciel, Dana ressuscita.

C'est alors qu'un minuscule chat noir prénommé Margote hurla pour annoncer l'arrivée imminente de Sa Majesté Barack Obama, Shrek, apeuré tomba dans un grand ergastule.

Cet endroit sombre était rempli d'horribles et grandes Danas. Elles ressemblaient à des...étranges aliens !

Ces êtres filiformes avaient des bras minuscules et des pieds monstrueusement poilus. Cependant, à chaque mouvement qu'un criquet dodu osait faire pour voler, ces mignons trognons se cognaient entre eux.

Qui sait ?

Peut être que demain, ces étranges créatures disparaitront dans l'antre sombre et nauséabond de l'énorme Shrek.

Mais Dana ignorait encore que le petit criquet était le serviteur de la reine.

La reine s'appelait Luxkoccinelle et aimait particulièrement les longues-vues pour pouvoir espionner sans vergogne toute ces voisines qui jalousaient sa troupe de dahus baveux.

Ceux-ci étaient bleus et puaient le vieux camembert, shrek lui, les adorait avec juste un peu de piment. C'est pour ca que lorsqu'il les faisaient griller au feu de bois, sa vieille mère avec son nez crochu et sa bouche tordue, lui criait : "Ça chlingue" !!!!!!! Tu vas encore être obligé de déboucher les grilles de la mère Michel qui, avec Lustucru, doit fabriquer une méga pâtée de criquets dodus pour nourrir toute la tribu voisine de cancrelats géants"

Du coup, Shrek humilié, courus pleurer chez lui sans avoir pu terminer sa bisque de crapauds restée sur le coin de la faille rocheuse qui menaçait de se fendre encore plus. Très énervé, et toujours affamé, il fulminait après sa sœur. C'est précisément pour cela qu'il ouvrit une boite de haricots noirs avec un pied de biche dans la hutte qui servait de refuge à un âne appartenant à Tic et Tac. Ceux-ci étaient partis se faire dorer une noisette au caramel.
Mais attention,leur colère d'une violence imcomparable à celle du Capitaine Crochet, tomba immédiatement quand ils virent la Fée Carabosse arrivée en jolie decapotable, cheveux dans le mistral, lunettes roses et blouse d'infirmière en disant :"Qui a mal aux cordes vocales"? "moi" répondit Shrek.La margote infirmiére,sortit sa trousse de magicienne et en sortit 1 JC tout bleu et blanc qui raviva la flamme de Shrek.
Ils décidèrent de prendre la fusée à eau pour essayer d'éteindre la flamme de l'infirmière avant que celle- ci ne finisse les soins de la nouvelle jument de Shrek, qui était parti voir les rois

Jeanclaudeau
Directeur

Messages : 2881
Date d'inscription : 05/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu sans fin...

Message par Babelchance le Lun 23 Aoû 2010 - 20:29

Un jour on créa une fée. Elle était d'une beauté, elle s'appelait Dana et vivait avec Shrek, un très gros Ogre qui ronflait à n'en plus finir.

Elle décida de s'envoler voir d'autres fées pour manger un kebab frite arrosé de soda avec du Champomy.

Mais voilà l'ogre n'a pas encore mangé son minestrone, il partit en chasse et trouva un ouistiti sans poils, il demanda : "aurais-tu vu Dana ?" "Non, je n'ai vu qu'un troupeau de canards qui remplumaient des oreillers.

Énervé, Shrek prit son sac magique et tua Dana d'un coup, avec une fleur de cactus bleu mais soudain...

Un grand bruit effraya un troll qui chantait, que pour faire exploser le ciel, Dana ressuscita.

C'est alors qu'un minuscule chat noir prénommé Margote hurla pour annoncer l'arrivée imminente de Sa Majesté Barack Obama, Shrek, apeuré tomba dans un grand ergastule.

Cet endroit sombre était rempli d'horribles et grandes Danas. Elles ressemblaient à des...étranges aliens !

Ces êtres filiformes avaient des bras minuscules et des pieds monstrueusement poilus. Cependant, à chaque mouvement qu'un criquet dodu osait faire pour voler, ces mignons trognons se cognaient entre eux.

Qui sait ?

Peut être que demain, ces étranges créatures disparaitront dans l'antre sombre et nauséabond de l'énorme Shrek.

Mais Dana ignorait encore que le petit criquet était le serviteur de la reine.

La reine s'appelait Luxkoccinelle et aimait particulièrement les longues-vues pour pouvoir espionner sans vergogne toute ces voisines qui jalousaient sa troupe de dahus baveux.

Ceux-ci étaient bleus et puaient le vieux camembert, shrek lui, les adorait avec juste un peu de piment. C'est pour ca que lorsqu'il les faisaient griller au feu de bois, sa vieille mère avec son nez crochu et sa bouche tordue, lui criait : "Ça chlingue" !!!!!!! Tu vas encore être obligé de déboucher les grilles de la mère Michel qui, avec Lustucru, doit fabriquer une méga pâtée de criquets dodus pour nourrir toute la tribu voisine de cancrelats géants"

Du coup, Shrek humilié, courus pleurer chez lui sans avoir pu terminer sa bisque de crapauds restée sur le coin de la faille rocheuse qui menaçait de se fendre encore plus. Très énervé, et toujours affamé, il fulminait après sa sœur. C'est précisément pour cela qu'il ouvrit une boite de haricots noirs avec un pied de biche dans la hutte qui servait de refuge à un âne appartenant à Tic et Tac. Ceux-ci étaient partis se faire dorer une noisette au caramel.
Mais attention,leur colère d'une violence imcomparable à celle du Capitaine Crochet, tomba immédiatement quand ils virent la Fée Carabosse arrivée en jolie decapotable, cheveux dans le mistral, lunettes roses et blouse d'infirmière en disant :"Qui a mal aux cordes vocales"? "moi" répondit Shrek.La margote infirmiére,sortit sa trousse de magicienne et en sortit 1 JC tout bleu et blanc qui raviva la flamme de Shrek.
Ils décidèrent de prendre la fusée à eau pour essayer d'éteindre la flamme de l'infirmière avant que celle- ci ne finisse les soins de la nouvelle jument de Shrek, qui était parti voir les rois Mages.

Le lendemain

Babelchance
Balayeur

Messages : 145
Date d'inscription : 07/06/2010
Age : 48
Localisation : auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu sans fin...

Message par elow-diie-x le Mar 24 Aoû 2010 - 1:41

Un jour on créa une fée. Elle était d'une beauté, elle s'appelait Dana et vivait avec Shrek, un très gros Ogre qui ronflait à n'en plus finir.

Elle décida de s'envoler voir d'autres fées pour manger un kebab frite arrosé de soda avec du Champomy.

Mais voilà l'ogre n'a pas encore mangé son minestrone, il partit en chasse et trouva un ouistiti sans poils, il demanda : "aurais-tu vu Dana ?" "Non, je n'ai vu qu'un troupeau de canards qui remplumaient des oreillers.

Énervé, Shrek prit son sac magique et tua Dana d'un coup, avec une fleur de cactus bleu mais soudain...

Un grand bruit effraya un troll qui chantait, que pour faire exploser le ciel, Dana ressuscita.

C'est alors qu'un minuscule chat noir prénommé Margote hurla pour annoncer l'arrivée imminente de Sa Majesté Barack Obama, Shrek, apeuré tomba dans un grand ergastule.

Cet endroit sombre était rempli d'horribles et grandes Danas. Elles ressemblaient à des...étranges aliens !

Ces êtres filiformes avaient des bras minuscules et des pieds monstrueusement poilus. Cependant, à chaque mouvement qu'un criquet dodu osait faire pour voler, ces mignons trognons se cognaient entre eux.

Qui sait ?

Peut être que demain, ces étranges créatures disparaitront dans l'antre sombre et nauséabond de l'énorme Shrek.

Mais Dana ignorait encore que le petit criquet était le serviteur de la reine.

La reine s'appelait Luxkoccinelle et aimait particulièrement les longues-vues pour pouvoir espionner sans vergogne toute ces voisines qui jalousaient sa troupe de dahus baveux.

Ceux-ci étaient bleus et puaient le vieux camembert, shrek lui, les adorait avec juste un peu de piment. C'est pour ca que lorsqu'il les faisaient griller au feu de bois, sa vieille mère avec son nez crochu et sa bouche tordue, lui criait : "Ça chlingue" !!!!!!! Tu vas encore être obligé de déboucher les grilles de la mère Michel qui, avec Lustucru, doit fabriquer une méga pâtée de criquets dodus pour nourrir toute la tribu voisine de cancrelats géants"

Du coup, Shrek humilié, courus pleurer chez lui sans avoir pu terminer sa bisque de crapauds restée sur le coin de la faille rocheuse qui menaçait de se fendre encore plus. Très énervé, et toujours affamé, il fulminait après sa sœur. C'est précisément pour cela qu'il ouvrit une boite de haricots noirs avec un pied de biche dans la hutte qui servait de refuge à un âne appartenant à Tic et Tac. Ceux-ci étaient partis se faire dorer une noisette au caramel.
Mais attention,leur colère d'une violence imcomparable à celle du Capitaine Crochet, tomba immédiatement quand ils virent la Fée Carabosse arrivée en jolie decapotable, cheveux dans le mistral, lunettes roses et blouse d'infirmière en disant :"Qui a mal aux cordes vocales"? "moi" répondit Shrek.La margote infirmiére,sortit sa trousse de magicienne et en sortit 1 JC tout bleu et blanc qui raviva la flamme de Shrek.
Ils décidèrent de prendre la fusée à eau pour essayer d'éteindre la flamme de l'infirmière avant que celle- ci ne finisse les soins de la nouvelle jument de Shrek, qui était parti voir les rois Mages.

Le lendemain, alors que tout semblait
avatar
elow-diie-x
Noob

Messages : 27
Date d'inscription : 15/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu sans fin...

Message par Babelchance le Mar 24 Aoû 2010 - 8:25

Un jour on créa une fée. Elle était d'une beauté, elle s'appelait Dana et vivait avec Shrek, un très gros Ogre qui ronflait à n'en plus finir.

Elle décida de s'envoler voir d'autres fées pour manger un kebab frite arrosé de soda avec du Champomy.

Mais voilà l'ogre n'a pas encore mangé son minestrone, il partit en chasse et trouva un ouistiti sans poils, il demanda : "aurais-tu vu Dana ?" "Non, je n'ai vu qu'un troupeau de canards qui remplumaient des oreillers.

Énervé, Shrek prit son sac magique et tua Dana d'un coup, avec une fleur de cactus bleu mais soudain...

Un grand bruit effraya un troll qui chantait, que pour faire exploser le ciel, Dana ressuscita.

C'est alors qu'un minuscule chat noir prénommé Margote hurla pour annoncer l'arrivée imminente de Sa Majesté Barack Obama, Shrek, apeuré tomba dans un grand ergastule.

Cet endroit sombre était rempli d'horribles et grandes Danas. Elles ressemblaient à des...étranges aliens !

Ces êtres filiformes avaient des bras minuscules et des pieds monstrueusement poilus. Cependant, à chaque mouvement qu'un criquet dodu osait faire pour voler, ces mignons trognons se cognaient entre eux.

Qui sait ?

Peut être que demain, ces étranges créatures disparaitront dans l'antre sombre et nauséabond de l'énorme Shrek.

Mais Dana ignorait encore que le petit criquet était le serviteur de la reine.

La reine s'appelait Luxkoccinelle et aimait particulièrement les longues-vues pour pouvoir espionner sans vergogne toute ces voisines qui jalousaient sa troupe de dahus baveux.

Ceux-ci étaient bleus et puaient le vieux camembert, shrek lui, les adorait avec juste un peu de piment. C'est pour ca que lorsqu'il les faisaient griller au feu de bois, sa vieille mère avec son nez crochu et sa bouche tordue, lui criait : "Ça chlingue" !!!!!!! Tu vas encore être obligé de déboucher les grilles de la mère Michel qui, avec Lustucru, doit fabriquer une méga pâtée de criquets dodus pour nourrir toute la tribu voisine de cancrelats géants"

Du coup, Shrek humilié, courus pleurer chez lui sans avoir pu terminer sa bisque de crapauds restée sur le coin de la faille rocheuse qui menaçait de se fendre encore plus. Très énervé, et toujours affamé, il fulminait après sa sœur. C'est précisément pour cela qu'il ouvrit une boite de haricots noirs avec un pied de biche dans la hutte qui servait de refuge à un âne appartenant à Tic et Tac. Ceux-ci étaient partis se faire dorer une noisette au caramel.
Mais attention,leur colère d'une violence imcomparable à celle du Capitaine Crochet, tomba immédiatement quand ils virent la Fée Carabosse arrivée en jolie decapotable, cheveux dans le mistral, lunettes roses et blouse d'infirmière en disant :"Qui a mal aux cordes vocales"? "moi" répondit Shrek.La margote infirmiére,sortit sa trousse de magicienne et en sortit 1 JC tout bleu et blanc qui raviva la flamme de Shrek.
Ils décidèrent de prendre la fusée à eau pour essayer d'éteindre la flamme de l'infirmière avant que celle- ci ne finisse les soins de la nouvelle jument de Shrek, qui était parti voir les rois Mages.

Le lendemain, alors que tout semblait tranquille,Shrek

Babelchance
Balayeur

Messages : 145
Date d'inscription : 07/06/2010
Age : 48
Localisation : auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu sans fin...

Message par Jeanclaudeau le Mar 24 Aoû 2010 - 9:29

Un jour on créa une fée. Elle était d'une beauté, elle s'appelait Dana et vivait avec Shrek, un très gros Ogre qui ronflait à n'en plus finir.

Elle décida de s'envoler voir d'autres fées pour manger un kebab frite arrosé de soda avec du Champomy.

Mais voilà l'ogre n'a pas encore mangé son minestrone, il partit en chasse et trouva un ouistiti sans poils, il demanda : "aurais-tu vu Dana ?" "Non, je n'ai vu qu'un troupeau de canards qui remplumaient des oreillers.

Énervé, Shrek prit son sac magique et tua Dana d'un coup, avec une fleur de cactus bleu mais soudain...

Un grand bruit effraya un troll qui chantait, que pour faire exploser le ciel, Dana ressuscita.

C'est alors qu'un minuscule chat noir prénommé Margote hurla pour annoncer l'arrivée imminente de Sa Majesté Barack Obama, Shrek, apeuré tomba dans un grand ergastule.

Cet endroit sombre était rempli d'horribles et grandes Danas. Elles ressemblaient à des...étranges aliens !

Ces êtres filiformes avaient des bras minuscules et des pieds monstrueusement poilus. Cependant, à chaque mouvement qu'un criquet dodu osait faire pour voler, ces mignons trognons se cognaient entre eux.

Qui sait ?

Peut être que demain, ces étranges créatures disparaitront dans l'antre sombre et nauséabond de l'énorme Shrek.

Mais Dana ignorait encore que le petit criquet était le serviteur de la reine.

La reine s'appelait Luxkoccinelle et aimait particulièrement les longues-vues pour pouvoir espionner sans vergogne toute ces voisines qui jalousaient sa troupe de dahus baveux.

Ceux-ci étaient bleus et puaient le vieux camembert, shrek lui, les adorait avec juste un peu de piment. C'est pour ca que lorsqu'il les faisaient griller au feu de bois, sa vieille mère avec son nez crochu et sa bouche tordue, lui criait : "Ça chlingue" !!!!!!! Tu vas encore être obligé de déboucher les grilles de la mère Michel qui, avec Lustucru, doit fabriquer une méga pâtée de criquets dodus pour nourrir toute la tribu voisine de cancrelats géants"

Du coup, Shrek humilié, courus pleurer chez lui sans avoir pu terminer sa bisque de crapauds restée sur le coin de la faille rocheuse qui menaçait de se fendre encore plus. Très énervé, et toujours affamé, il fulminait après sa sœur. C'est précisément pour cela qu'il ouvrit une boite de haricots noirs avec un pied de biche dans la hutte qui servait de refuge à un âne appartenant à Tic et Tac. Ceux-ci étaient partis se faire dorer une noisette au caramel.
Mais attention,leur colère d'une violence imcomparable à celle du Capitaine Crochet, tomba immédiatement quand ils virent la Fée Carabosse arrivée en jolie decapotable, cheveux dans le mistral, lunettes roses et blouse d'infirmière en disant :"Qui a mal aux cordes vocales"? "moi" répondit Shrek.La margote infirmiére,sortit sa trousse de magicienne et en sortit 1 JC tout bleu et blanc qui raviva la flamme de Shrek.
Ils décidèrent de prendre la fusée à eau pour essayer d'éteindre la flamme de l'infirmière avant que celle- ci ne finisse les soins de la nouvelle jument de Shrek, qui était parti voir les rois Mages.

Le lendemain, alors que tout semblait tranquille,Shrek sauta les
avatar
Jeanclaudeau
Directeur

Messages : 2881
Date d'inscription : 05/04/2010
Age : 66
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu sans fin...

Message par Babelchance le Mar 24 Aoû 2010 - 9:34

Un jour on créa une fée. Elle était d'une beauté, elle s'appelait Dana et vivait avec Shrek, un très gros Ogre qui ronflait à n'en plus finir.

Elle décida de s'envoler voir d'autres fées pour manger un kebab frite arrosé de soda avec du Champomy.

Mais voilà l'ogre n'a pas encore mangé son minestrone, il partit en chasse et trouva un ouistiti sans poils, il demanda : "aurais-tu vu Dana ?" "Non, je n'ai vu qu'un troupeau de canards qui remplumaient des oreillers.

Énervé, Shrek prit son sac magique et tua Dana d'un coup, avec une fleur de cactus bleu mais soudain...

Un grand bruit effraya un troll qui chantait, que pour faire exploser le ciel, Dana ressuscita.

C'est alors qu'un minuscule chat noir prénommé Margote hurla pour annoncer l'arrivée imminente de Sa Majesté Barack Obama, Shrek, apeuré tomba dans un grand ergastule.

Cet endroit sombre était rempli d'horribles et grandes Danas. Elles ressemblaient à des...étranges aliens !

Ces êtres filiformes avaient des bras minuscules et des pieds monstrueusement poilus. Cependant, à chaque mouvement qu'un criquet dodu osait faire pour voler, ces mignons trognons se cognaient entre eux.

Qui sait ?

Peut être que demain, ces étranges créatures disparaitront dans l'antre sombre et nauséabond de l'énorme Shrek.

Mais Dana ignorait encore que le petit criquet était le serviteur de la reine.

La reine s'appelait Luxkoccinelle et aimait particulièrement les longues-vues pour pouvoir espionner sans vergogne toute ces voisines qui jalousaient sa troupe de dahus baveux.

Ceux-ci étaient bleus et puaient le vieux camembert, shrek lui, les adorait avec juste un peu de piment. C'est pour ca que lorsqu'il les faisaient griller au feu de bois, sa vieille mère avec son nez crochu et sa bouche tordue, lui criait : "Ça chlingue" !!!!!!! Tu vas encore être obligé de déboucher les grilles de la mère Michel qui, avec Lustucru, doit fabriquer une méga pâtée de criquets dodus pour nourrir toute la tribu voisine de cancrelats géants"

Du coup, Shrek humilié, courus pleurer chez lui sans avoir pu terminer sa bisque de crapauds restée sur le coin de la faille rocheuse qui menaçait de se fendre encore plus. Très énervé, et toujours affamé, il fulminait après sa sœur. C'est précisément pour cela qu'il ouvrit une boite de haricots noirs avec un pied de biche dans la hutte qui servait de refuge à un âne appartenant à Tic et Tac. Ceux-ci étaient partis se faire dorer une noisette au caramel.
Mais attention,leur colère d'une violence imcomparable à celle du Capitaine Crochet, tomba immédiatement quand ils virent la Fée Carabosse arrivée en jolie decapotable, cheveux dans le mistral, lunettes roses et blouse d'infirmière en disant :"Qui a mal aux cordes vocales"? "moi" répondit Shrek.La margote infirmiére,sortit sa trousse de magicienne et en sortit 1 JC tout bleu et blanc qui raviva la flamme de Shrek.
Ils décidèrent de prendre la fusée à eau pour essayer d'éteindre la flamme de l'infirmière avant que celle- ci ne finisse les soins de la nouvelle jument de Shrek, qui était parti voir les rois Mages.

Le lendemain, alors que tout semblait tranquille,Shrek sauta les barbelés du

Babelchance
Balayeur

Messages : 145
Date d'inscription : 07/06/2010
Age : 48
Localisation : auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu sans fin...

Message par Co522 le Mar 24 Aoû 2010 - 9:43

Un jour on créa une fée. Elle était d'une beauté, elle s'appelait Dana et vivait avec Shrek, un très gros Ogre qui ronflait à n'en plus finir.

Elle décida de s'envoler voir d'autres fées pour manger un kebab frite arrosé de soda avec du Champomy.

Mais voilà l'ogre n'a pas encore mangé son minestrone, il partit en chasse et trouva un ouistiti sans poils, il demanda : "aurais-tu vu Dana ?" "Non, je n'ai vu qu'un troupeau de canards qui remplumaient des oreillers.

Énervé, Shrek prit son sac magique et tua Dana d'un coup, avec une fleur de cactus bleu mais soudain...

Un grand bruit effraya un troll qui chantait, que pour faire exploser le ciel, Dana ressuscita.

C'est alors qu'un minuscule chat noir prénommé Margote hurla pour annoncer l'arrivée imminente de Sa Majesté Barack Obama, Shrek, apeuré tomba dans un grand ergastule.

Cet endroit sombre était rempli d'horribles et grandes Danas. Elles ressemblaient à des...étranges aliens !

Ces êtres filiformes avaient des bras minuscules et des pieds monstrueusement poilus. Cependant, à chaque mouvement qu'un criquet dodu osait faire pour voler, ces mignons trognons se cognaient entre eux.

Qui sait ?

Peut être que demain, ces étranges créatures disparaitront dans l'antre sombre et nauséabond de l'énorme Shrek.

Mais Dana ignorait encore que le petit criquet était le serviteur de la reine.

La reine s'appelait Luxkoccinelle et aimait particulièrement les longues-vues pour pouvoir espionner sans vergogne toute ces voisines qui jalousaient sa troupe de dahus baveux.

Ceux-ci étaient bleus et puaient le vieux camembert, shrek lui, les adorait avec juste un peu de piment. C'est pour ca que lorsqu'il les faisaient griller au feu de bois, sa vieille mère avec son nez crochu et sa bouche tordue, lui criait : "Ça chlingue" !!!!!!! Tu vas encore être obligé de déboucher les grilles de la mère Michel qui, avec Lustucru, doit fabriquer une méga pâtée de criquets dodus pour nourrir toute la tribu voisine de cancrelats géants"

Du coup, Shrek humilié, courus pleurer chez lui sans avoir pu terminer sa bisque de crapauds restée sur le coin de la faille rocheuse qui menaçait de se fendre encore plus. Très énervé, et toujours affamé, il fulminait après sa sœur. C'est précisément pour cela qu'il ouvrit une boite de haricots noirs avec un pied de biche dans la hutte qui servait de refuge à un âne appartenant à Tic et Tac. Ceux-ci étaient partis se faire dorer une noisette au caramel.
Mais attention,leur colère d'une violence imcomparable à celle du Capitaine Crochet, tomba immédiatement quand ils virent la Fée Carabosse arrivée en jolie decapotable, cheveux dans le mistral, lunettes roses et blouse d'infirmière en disant :"Qui a mal aux cordes vocales"? "moi" répondit Shrek.La margote infirmiére,sortit sa trousse de magicienne et en sortit 1 JC tout bleu et blanc qui raviva la flamme de Shrek.
Ils décidèrent de prendre la fusée à eau pour essayer d'éteindre la flamme de l'infirmière avant que celle- ci ne finisse les soins de la nouvelle jument de Shrek, qui était parti voir les rois Mages.

Le lendemain, alors que tout semblait tranquille,Shrek sauta les barbelés du parc animalier

_________________



avatar
Co522
Directeur

Messages : 3666
Date d'inscription : 02/04/2010
Age : 51
Localisation : Sommevoire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu sans fin...

Message par Babelchance le Mar 24 Aoû 2010 - 10:20

Un jour on créa une fée. Elle était d'une beauté, elle s'appelait Dana et vivait avec Shrek, un très gros Ogre qui ronflait à n'en plus finir.

Elle décida de s'envoler voir d'autres fées pour manger un kebab frite arrosé de soda avec du Champomy.

Mais voilà l'ogre n'a pas encore mangé son minestrone, il partit en chasse et trouva un ouistiti sans poils, il demanda : "aurais-tu vu Dana ?" "Non, je n'ai vu qu'un troupeau de canards qui remplumaient des oreillers.

Énervé, Shrek prit son sac magique et tua Dana d'un coup, avec une fleur de cactus bleu mais soudain...

Un grand bruit effraya un troll qui chantait, que pour faire exploser le ciel, Dana ressuscita.

C'est alors qu'un minuscule chat noir prénommé Margote hurla pour annoncer l'arrivée imminente de Sa Majesté Barack Obama, Shrek, apeuré tomba dans un grand ergastule.

Cet endroit sombre était rempli d'horribles et grandes Danas. Elles ressemblaient à des...étranges aliens !

Ces êtres filiformes avaient des bras minuscules et des pieds monstrueusement poilus. Cependant, à chaque mouvement qu'un criquet dodu osait faire pour voler, ces mignons trognons se cognaient entre eux.

Qui sait ?

Peut être que demain, ces étranges créatures disparaitront dans l'antre sombre et nauséabond de l'énorme Shrek.

Mais Dana ignorait encore que le petit criquet était le serviteur de la reine.

La reine s'appelait Luxkoccinelle et aimait particulièrement les longues-vues pour pouvoir espionner sans vergogne toute ces voisines qui jalousaient sa troupe de dahus baveux.

Ceux-ci étaient bleus et puaient le vieux camembert, shrek lui, les adorait avec juste un peu de piment. C'est pour ca que lorsqu'il les faisaient griller au feu de bois, sa vieille mère avec son nez crochu et sa bouche tordue, lui criait : "Ça chlingue" !!!!!!! Tu vas encore être obligé de déboucher les grilles de la mère Michel qui, avec Lustucru, doit fabriquer une méga pâtée de criquets dodus pour nourrir toute la tribu voisine de cancrelats géants"

Du coup, Shrek humilié, courus pleurer chez lui sans avoir pu terminer sa bisque de crapauds restée sur le coin de la faille rocheuse qui menaçait de se fendre encore plus. Très énervé, et toujours affamé, il fulminait après sa sœur. C'est précisément pour cela qu'il ouvrit une boite de haricots noirs avec un pied de biche dans la hutte qui servait de refuge à un âne appartenant à Tic et Tac. Ceux-ci étaient partis se faire dorer une noisette au caramel.
Mais attention,leur colère d'une violence imcomparable à celle du Capitaine Crochet, tomba immédiatement quand ils virent la Fée Carabosse arrivée en jolie decapotable, cheveux dans le mistral, lunettes roses et blouse d'infirmière en disant :"Qui a mal aux cordes vocales"? "moi" répondit Shrek.La margote infirmiére,sortit sa trousse de magicienne et en sortit 1 JC tout bleu et blanc qui raviva la flamme de Shrek.
Ils décidèrent de prendre la fusée à eau pour essayer d'éteindre la flamme de l'infirmière avant que celle- ci ne finisse les soins de la nouvelle jument de Shrek, qui était parti voir les rois Mages.

Le lendemain, alors que tout semblait tranquille,Shrek sauta les barbelés du parc animalier,attrapa une

Babelchance
Balayeur

Messages : 145
Date d'inscription : 07/06/2010
Age : 48
Localisation : auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu sans fin...

Message par Jeanclaudeau le Mar 24 Aoû 2010 - 13:36

Un jour on créa une fée. Elle était d'une beauté, elle s'appelait Dana et vivait avec Shrek, un très gros Ogre qui ronflait à n'en plus finir.

Elle décida de s'envoler voir d'autres fées pour manger un kebab frite arrosé de soda avec du Champomy.

Mais voilà l'ogre n'a pas encore mangé son minestrone, il partit en chasse et trouva un ouistiti sans poils, il demanda : "aurais-tu vu Dana ?" "Non, je n'ai vu qu'un troupeau de canards qui remplumaient des oreillers.

Énervé, Shrek prit son sac magique et tua Dana d'un coup, avec une fleur de cactus bleu mais soudain...

Un grand bruit effraya un troll qui chantait, que pour faire exploser le ciel, Dana ressuscita.

C'est alors qu'un minuscule chat noir prénommé Margote hurla pour annoncer l'arrivée imminente de Sa Majesté Barack Obama, Shrek, apeuré tomba dans un grand ergastule.

Cet endroit sombre était rempli d'horribles et grandes Danas. Elles ressemblaient à des...étranges aliens !

Ces êtres filiformes avaient des bras minuscules et des pieds monstrueusement poilus. Cependant, à chaque mouvement qu'un criquet dodu osait faire pour voler, ces mignons trognons se cognaient entre eux.

Qui sait ?

Peut être que demain, ces étranges créatures disparaitront dans l'antre sombre et nauséabond de l'énorme Shrek.

Mais Dana ignorait encore que le petit criquet était le serviteur de la reine.

La reine s'appelait Luxkoccinelle et aimait particulièrement les longues-vues pour pouvoir espionner sans vergogne toute ces voisines qui jalousaient sa troupe de dahus baveux.

Ceux-ci étaient bleus et puaient le vieux camembert, shrek lui, les adorait avec juste un peu de piment. C'est pour ca que lorsqu'il les faisaient griller au feu de bois, sa vieille mère avec son nez crochu et sa bouche tordue, lui criait : "Ça chlingue" !!!!!!! Tu vas encore être obligé de déboucher les grilles de la mère Michel qui, avec Lustucru, doit fabriquer une méga pâtée de criquets dodus pour nourrir toute la tribu voisine de cancrelats géants"

Du coup, Shrek humilié, courus pleurer chez lui sans avoir pu terminer sa bisque de crapauds restée sur le coin de la faille rocheuse qui menaçait de se fendre encore plus. Très énervé, et toujours affamé, il fulminait après sa sœur. C'est précisément pour cela qu'il ouvrit une boite de haricots noirs avec un pied de biche dans la hutte qui servait de refuge à un âne appartenant à Tic et Tac. Ceux-ci étaient partis se faire dorer une noisette au caramel.
Mais attention,leur colère d'une violence imcomparable à celle du Capitaine Crochet, tomba immédiatement quand ils virent la Fée Carabosse arrivée en jolie decapotable, cheveux dans le mistral, lunettes roses et blouse d'infirmière en disant :"Qui a mal aux cordes vocales"? "moi" répondit Shrek.La margote infirmiére,sortit sa trousse de magicienne et en sortit 1 JC tout bleu et blanc qui raviva la flamme de Shrek.
Ils décidèrent de prendre la fusée à eau pour essayer d'éteindre la flamme de l'infirmière avant que celle- ci ne finisse les soins de la nouvelle jument de Shrek, qui était parti voir les rois Mages.

Le lendemain, alors que tout semblait tranquille,Shrek sauta les barbelés du parc animalier,attrapa une dendrobate tachetée
avatar
Jeanclaudeau
Directeur

Messages : 2881
Date d'inscription : 05/04/2010
Age : 66
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu sans fin...

Message par Babelchance le Mar 24 Aoû 2010 - 13:39

Un jour on créa une fée. Elle était d'une beauté, elle s'appelait Dana et vivait avec Shrek, un très gros Ogre qui ronflait à n'en plus finir.

Elle décida de s'envoler voir d'autres fées pour manger un kebab frite arrosé de soda avec du Champomy.

Mais voilà l'ogre n'a pas encore mangé son minestrone, il partit en chasse et trouva un ouistiti sans poils, il demanda : "aurais-tu vu Dana ?" "Non, je n'ai vu qu'un troupeau de canards qui remplumaient des oreillers.

Énervé, Shrek prit son sac magique et tua Dana d'un coup, avec une fleur de cactus bleu mais soudain...

Un grand bruit effraya un troll qui chantait, que pour faire exploser le ciel, Dana ressuscita.

C'est alors qu'un minuscule chat noir prénommé Margote hurla pour annoncer l'arrivée imminente de Sa Majesté Barack Obama, Shrek, apeuré tomba dans un grand ergastule.

Cet endroit sombre était rempli d'horribles et grandes Danas. Elles ressemblaient à des...étranges aliens !

Ces êtres filiformes avaient des bras minuscules et des pieds monstrueusement poilus. Cependant, à chaque mouvement qu'un criquet dodu osait faire pour voler, ces mignons trognons se cognaient entre eux.

Qui sait ?

Peut être que demain, ces étranges créatures disparaitront dans l'antre sombre et nauséabond de l'énorme Shrek.

Mais Dana ignorait encore que le petit criquet était le serviteur de la reine.

La reine s'appelait Luxkoccinelle et aimait particulièrement les longues-vues pour pouvoir espionner sans vergogne toute ces voisines qui jalousaient sa troupe de dahus baveux.

Ceux-ci étaient bleus et puaient le vieux camembert, shrek lui, les adorait avec juste un peu de piment. C'est pour ca que lorsqu'il les faisaient griller au feu de bois, sa vieille mère avec son nez crochu et sa bouche tordue, lui criait : "Ça chlingue" !!!!!!! Tu vas encore être obligé de déboucher les grilles de la mère Michel qui, avec Lustucru, doit fabriquer une méga pâtée de criquets dodus pour nourrir toute la tribu voisine de cancrelats géants"

Du coup, Shrek humilié, courus pleurer chez lui sans avoir pu terminer sa bisque de crapauds restée sur le coin de la faille rocheuse qui menaçait de se fendre encore plus. Très énervé, et toujours affamé, il fulminait après sa sœur. C'est précisément pour cela qu'il ouvrit une boite de haricots noirs avec un pied de biche dans la hutte qui servait de refuge à un âne appartenant à Tic et Tac. Ceux-ci étaient partis se faire dorer une noisette au caramel.
Mais attention,leur colère d'une violence imcomparable à celle du Capitaine Crochet, tomba immédiatement quand ils virent la Fée Carabosse arrivée en jolie decapotable, cheveux dans le mistral, lunettes roses et blouse d'infirmière en disant :"Qui a mal aux cordes vocales"? "moi" répondit Shrek.La margote infirmiére,sortit sa trousse de magicienne et en sortit 1 JC tout bleu et blanc qui raviva la flamme de Shrek.
Ils décidèrent de prendre la fusée à eau pour essayer d'éteindre la flamme de l'infirmière avant que celle- ci ne finisse les soins de la nouvelle jument de Shrek, qui était parti voir les rois Mages.

Le lendemain, alors que tout semblait tranquille,Shrek sauta les barbelés du parc animalier,attrapa une dendrobate tachetée à l'aide d'une

Babelchance
Balayeur

Messages : 145
Date d'inscription : 07/06/2010
Age : 48
Localisation : auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu sans fin...

Message par Jeanclaudeau le Mar 24 Aoû 2010 - 13:43

Un jour on créa une fée. Elle était d'une beauté, elle s'appelait Dana et vivait avec Shrek, un très gros Ogre qui ronflait à n'en plus finir.

Elle décida de s'envoler voir d'autres fées pour manger un kebab frite arrosé de soda avec du Champomy.

Mais voilà l'ogre n'a pas encore mangé son minestrone, il partit en chasse et trouva un ouistiti sans poils, il demanda : "aurais-tu vu Dana ?" "Non, je n'ai vu qu'un troupeau de canards qui remplumaient des oreillers.

Énervé, Shrek prit son sac magique et tua Dana d'un coup, avec une fleur de cactus bleu mais soudain...

Un grand bruit effraya un troll qui chantait, que pour faire exploser le ciel, Dana ressuscita.

C'est alors qu'un minuscule chat noir prénommé Margote hurla pour annoncer l'arrivée imminente de Sa Majesté Barack Obama, Shrek, apeuré tomba dans un grand ergastule.

Cet endroit sombre était rempli d'horribles et grandes Danas. Elles ressemblaient à des...étranges aliens !

Ces êtres filiformes avaient des bras minuscules et des pieds monstrueusement poilus. Cependant, à chaque mouvement qu'un criquet dodu osait faire pour voler, ces mignons trognons se cognaient entre eux.

Qui sait ?

Peut être que demain, ces étranges créatures disparaitront dans l'antre sombre et nauséabond de l'énorme Shrek.

Mais Dana ignorait encore que le petit criquet était le serviteur de la reine.

La reine s'appelait Luxkoccinelle et aimait particulièrement les longues-vues pour pouvoir espionner sans vergogne toute ces voisines qui jalousaient sa troupe de dahus baveux.

Ceux-ci étaient bleus et puaient le vieux camembert, shrek lui, les adorait avec juste un peu de piment. C'est pour ca que lorsqu'il les faisaient griller au feu de bois, sa vieille mère avec son nez crochu et sa bouche tordue, lui criait : "Ça chlingue" !!!!!!! Tu vas encore être obligé de déboucher les grilles de la mère Michel qui, avec Lustucru, doit fabriquer une méga pâtée de criquets dodus pour nourrir toute la tribu voisine de cancrelats géants"

Du coup, Shrek humilié, courus pleurer chez lui sans avoir pu terminer sa bisque de crapauds restée sur le coin de la faille rocheuse qui menaçait de se fendre encore plus. Très énervé, et toujours affamé, il fulminait après sa sœur. C'est précisément pour cela qu'il ouvrit une boite de haricots noirs avec un pied de biche dans la hutte qui servait de refuge à un âne appartenant à Tic et Tac. Ceux-ci étaient partis se faire dorer une noisette au caramel.
Mais attention,leur colère d'une violence imcomparable à celle du Capitaine Crochet, tomba immédiatement quand ils virent la Fée Carabosse arrivée en jolie decapotable, cheveux dans le mistral, lunettes roses et blouse d'infirmière en disant :"Qui a mal aux cordes vocales"? "moi" répondit Shrek.La margote infirmiére,sortit sa trousse de magicienne et en sortit 1 JC tout bleu et blanc qui raviva la flamme de Shrek.
Ils décidèrent de prendre la fusée à eau pour essayer d'éteindre la flamme de l'infirmière avant que celle- ci ne finisse les soins de la nouvelle jument de Shrek, qui était parti voir les rois Mages.

Le lendemain, alors que tout semblait tranquille,Shrek sauta les barbelés du parc animalier,attrapa une dendrobate tachetée à l'aide d'une pointe acier
avatar
Jeanclaudeau
Directeur

Messages : 2881
Date d'inscription : 05/04/2010
Age : 66
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu sans fin...

Message par Babelchance le Mar 24 Aoû 2010 - 14:38

Un jour on créa une fée. Elle était d'une beauté, elle s'appelait Dana et vivait avec Shrek, un très gros Ogre qui ronflait à n'en plus finir.

Elle décida de s'envoler voir d'autres fées pour manger un kebab frite arrosé de soda avec du Champomy.

Mais voilà l'ogre n'a pas encore mangé son minestrone, il partit en chasse et trouva un ouistiti sans poils, il demanda : "aurais-tu vu Dana ?" "Non, je n'ai vu qu'un troupeau de canards qui remplumaient des oreillers.

Énervé, Shrek prit son sac magique et tua Dana d'un coup, avec une fleur de cactus bleu mais soudain...

Un grand bruit effraya un troll qui chantait, que pour faire exploser le ciel, Dana ressuscita.

C'est alors qu'un minuscule chat noir prénommé Margote hurla pour annoncer l'arrivée imminente de Sa Majesté Barack Obama, Shrek, apeuré tomba dans un grand ergastule.

Cet endroit sombre était rempli d'horribles et grandes Danas. Elles ressemblaient à des...étranges aliens !

Ces êtres filiformes avaient des bras minuscules et des pieds monstrueusement poilus. Cependant, à chaque mouvement qu'un criquet dodu osait faire pour voler, ces mignons trognons se cognaient entre eux.

Qui sait ?

Peut être que demain, ces étranges créatures disparaitront dans l'antre sombre et nauséabond de l'énorme Shrek.

Mais Dana ignorait encore que le petit criquet était le serviteur de la reine.

La reine s'appelait Luxkoccinelle et aimait particulièrement les longues-vues pour pouvoir espionner sans vergogne toute ces voisines qui jalousaient sa troupe de dahus baveux.

Ceux-ci étaient bleus et puaient le vieux camembert, shrek lui, les adorait avec juste un peu de piment. C'est pour ca que lorsqu'il les faisaient griller au feu de bois, sa vieille mère avec son nez crochu et sa bouche tordue, lui criait : "Ça chlingue" !!!!!!! Tu vas encore être obligé de déboucher les grilles de la mère Michel qui, avec Lustucru, doit fabriquer une méga pâtée de criquets dodus pour nourrir toute la tribu voisine de cancrelats géants"

Du coup, Shrek humilié, courus pleurer chez lui sans avoir pu terminer sa bisque de crapauds restée sur le coin de la faille rocheuse qui menaçait de se fendre encore plus. Très énervé, et toujours affamé, il fulminait après sa sœur. C'est précisément pour cela qu'il ouvrit une boite de haricots noirs avec un pied de biche dans la hutte qui servait de refuge à un âne appartenant à Tic et Tac. Ceux-ci étaient partis se faire dorer une noisette au caramel.
Mais attention,leur colère d'une violence imcomparable à celle du Capitaine Crochet, tomba immédiatement quand ils virent la Fée Carabosse arrivée en jolie decapotable, cheveux dans le mistral, lunettes roses et blouse d'infirmière en disant :"Qui a mal aux cordes vocales"? "moi" répondit Shrek.La margote infirmiére,sortit sa trousse de magicienne et en sortit 1 JC tout bleu et blanc qui raviva la flamme de Shrek.
Ils décidèrent de prendre la fusée à eau pour essayer d'éteindre la flamme de l'infirmière avant que celle- ci ne finisse les soins de la nouvelle jument de Shrek, qui était parti voir les rois Mages.

Le lendemain, alors que tout semblait tranquille,Shrek sauta les barbelés du parc animalier,attrapa une dendrobate tachetée à l'aide d'une pointe acier "spéciale margote"

Babelchance
Balayeur

Messages : 145
Date d'inscription : 07/06/2010
Age : 48
Localisation : auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu sans fin...

Message par Jeanclaudeau le Mar 24 Aoû 2010 - 14:41

Un jour on créa une fée. Elle était d'une beauté, elle s'appelait Dana et vivait avec Shrek, un très gros Ogre qui ronflait à n'en plus finir.

Elle décida de s'envoler voir d'autres fées pour manger un kebab frite arrosé de soda avec du Champomy.

Mais voilà l'ogre n'a pas encore mangé son minestrone, il partit en chasse et trouva un ouistiti sans poils, il demanda : "aurais-tu vu Dana ?" "Non, je n'ai vu qu'un troupeau de canards qui remplumaient des oreillers.

Énervé, Shrek prit son sac magique et tua Dana d'un coup, avec une fleur de cactus bleu mais soudain...

Un grand bruit effraya un troll qui chantait, que pour faire exploser le ciel, Dana ressuscita.

C'est alors qu'un minuscule chat noir prénommé Margote hurla pour annoncer l'arrivée imminente de Sa Majesté Barack Obama, Shrek, apeuré tomba dans un grand ergastule.

Cet endroit sombre était rempli d'horribles et grandes Danas. Elles ressemblaient à des...étranges aliens !

Ces êtres filiformes avaient des bras minuscules et des pieds monstrueusement poilus. Cependant, à chaque mouvement qu'un criquet dodu osait faire pour voler, ces mignons trognons se cognaient entre eux.

Qui sait ?

Peut être que demain, ces étranges créatures disparaitront dans l'antre sombre et nauséabond de l'énorme Shrek.

Mais Dana ignorait encore que le petit criquet était le serviteur de la reine.

La reine s'appelait Luxkoccinelle et aimait particulièrement les longues-vues pour pouvoir espionner sans vergogne toute ces voisines qui jalousaient sa troupe de dahus baveux.

Ceux-ci étaient bleus et puaient le vieux camembert, shrek lui, les adorait avec juste un peu de piment. C'est pour ca que lorsqu'il les faisaient griller au feu de bois, sa vieille mère avec son nez crochu et sa bouche tordue, lui criait : "Ça chlingue" !!!!!!! Tu vas encore être obligé de déboucher les grilles de la mère Michel qui, avec Lustucru, doit fabriquer une méga pâtée de criquets dodus pour nourrir toute la tribu voisine de cancrelats géants"

Du coup, Shrek humilié, courus pleurer chez lui sans avoir pu terminer sa bisque de crapauds restée sur le coin de la faille rocheuse qui menaçait de se fendre encore plus. Très énervé, et toujours affamé, il fulminait après sa sœur. C'est précisément pour cela qu'il ouvrit une boite de haricots noirs avec un pied de biche dans la hutte qui servait de refuge à un âne appartenant à Tic et Tac. Ceux-ci étaient partis se faire dorer une noisette au caramel.
Mais attention,leur colère d'une violence imcomparable à celle du Capitaine Crochet, tomba immédiatement quand ils virent la Fée Carabosse arrivée en jolie decapotable, cheveux dans le mistral, lunettes roses et blouse d'infirmière en disant :"Qui a mal aux cordes vocales"? "moi" répondit Shrek.La margote infirmiére,sortit sa trousse de magicienne et en sortit 1 JC tout bleu et blanc qui raviva la flamme de Shrek.
Ils décidèrent de prendre la fusée à eau pour essayer d'éteindre la flamme de l'infirmière avant que celle- ci ne finisse les soins de la nouvelle jument de Shrek, qui était parti voir les rois Mages.

Le lendemain, alors que tout semblait tranquille,Shrek sauta les barbelés du parc animalier,attrapa une dendrobate tachetée à l'aide d'une pointe acier "spéciale margote"pour la
avatar
Jeanclaudeau
Directeur

Messages : 2881
Date d'inscription : 05/04/2010
Age : 66
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu sans fin...

Message par Babelchance le Mar 24 Aoû 2010 - 14:44

Un jour on créa une fée. Elle était d'une beauté, elle s'appelait Dana et vivait avec Shrek, un très gros Ogre qui ronflait à n'en plus finir.

Elle décida de s'envoler voir d'autres fées pour manger un kebab frite arrosé de soda avec du Champomy.

Mais voilà l'ogre n'a pas encore mangé son minestrone, il partit en chasse et trouva un ouistiti sans poils, il demanda : "aurais-tu vu Dana ?" "Non, je n'ai vu qu'un troupeau de canards qui remplumaient des oreillers.

Énervé, Shrek prit son sac magique et tua Dana d'un coup, avec une fleur de cactus bleu mais soudain...

Un grand bruit effraya un troll qui chantait, que pour faire exploser le ciel, Dana ressuscita.

C'est alors qu'un minuscule chat noir prénommé Margote hurla pour annoncer l'arrivée imminente de Sa Majesté Barack Obama, Shrek, apeuré tomba dans un grand ergastule.

Cet endroit sombre était rempli d'horribles et grandes Danas. Elles ressemblaient à des...étranges aliens !

Ces êtres filiformes avaient des bras minuscules et des pieds monstrueusement poilus. Cependant, à chaque mouvement qu'un criquet dodu osait faire pour voler, ces mignons trognons se cognaient entre eux.

Qui sait ?

Peut être que demain, ces étranges créatures disparaitront dans l'antre sombre et nauséabond de l'énorme Shrek.

Mais Dana ignorait encore que le petit criquet était le serviteur de la reine.

La reine s'appelait Luxkoccinelle et aimait particulièrement les longues-vues pour pouvoir espionner sans vergogne toute ces voisines qui jalousaient sa troupe de dahus baveux.

Ceux-ci étaient bleus et puaient le vieux camembert, shrek lui, les adorait avec juste un peu de piment. C'est pour ca que lorsqu'il les faisaient griller au feu de bois, sa vieille mère avec son nez crochu et sa bouche tordue, lui criait : "Ça chlingue" !!!!!!! Tu vas encore être obligé de déboucher les grilles de la mère Michel qui, avec Lustucru, doit fabriquer une méga pâtée de criquets dodus pour nourrir toute la tribu voisine de cancrelats géants"

Du coup, Shrek humilié, courus pleurer chez lui sans avoir pu terminer sa bisque de crapauds restée sur le coin de la faille rocheuse qui menaçait de se fendre encore plus. Très énervé, et toujours affamé, il fulminait après sa sœur. C'est précisément pour cela qu'il ouvrit une boite de haricots noirs avec un pied de biche dans la hutte qui servait de refuge à un âne appartenant à Tic et Tac. Ceux-ci étaient partis se faire dorer une noisette au caramel.
Mais attention,leur colère d'une violence imcomparable à celle du Capitaine Crochet, tomba immédiatement quand ils virent la Fée Carabosse arrivée en jolie decapotable, cheveux dans le mistral, lunettes roses et blouse d'infirmière en disant :"Qui a mal aux cordes vocales"? "moi" répondit Shrek.La margote infirmiére,sortit sa trousse de magicienne et en sortit 1 JC tout bleu et blanc qui raviva la flamme de Shrek.
Ils décidèrent de prendre la fusée à eau pour essayer d'éteindre la flamme de l'infirmière avant que celle- ci ne finisse les soins de la nouvelle jument de Shrek, qui était parti voir les rois Mages.

Le lendemain, alors que tout semblait tranquille,Shrek sauta les barbelés du parc animalier,attrapa une dendrobate tachetée à l'aide d'une pointe acier "spéciale margote"pour la peindre en

Babelchance
Balayeur

Messages : 145
Date d'inscription : 07/06/2010
Age : 48
Localisation : auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu sans fin...

Message par Jeanclaudeau le Mar 24 Aoû 2010 - 14:48

Un jour on créa une fée. Elle était d'une beauté, elle s'appelait Dana et vivait avec Shrek, un très gros Ogre qui ronflait à n'en plus finir.

Elle décida de s'envoler voir d'autres fées pour manger un kebab frite arrosé de soda avec du Champomy.

Mais voilà l'ogre n'a pas encore mangé son minestrone, il partit en chasse et trouva un ouistiti sans poils, il demanda : "aurais-tu vu Dana ?" "Non, je n'ai vu qu'un troupeau de canards qui remplumaient des oreillers.

Énervé, Shrek prit son sac magique et tua Dana d'un coup, avec une fleur de cactus bleu mais soudain...

Un grand bruit effraya un troll qui chantait, que pour faire exploser le ciel, Dana ressuscita.

C'est alors qu'un minuscule chat noir prénommé Margote hurla pour annoncer l'arrivée imminente de Sa Majesté Barack Obama, Shrek, apeuré tomba dans un grand ergastule.

Cet endroit sombre était rempli d'horribles et grandes Danas. Elles ressemblaient à des...étranges aliens !

Ces êtres filiformes avaient des bras minuscules et des pieds monstrueusement poilus. Cependant, à chaque mouvement qu'un criquet dodu osait faire pour voler, ces mignons trognons se cognaient entre eux.

Qui sait ?

Peut être que demain, ces étranges créatures disparaitront dans l'antre sombre et nauséabond de l'énorme Shrek.

Mais Dana ignorait encore que le petit criquet était le serviteur de la reine.

La reine s'appelait Luxkoccinelle et aimait particulièrement les longues-vues pour pouvoir espionner sans vergogne toute ces voisines qui jalousaient sa troupe de dahus baveux.

Ceux-ci étaient bleus et puaient le vieux camembert, shrek lui, les adorait avec juste un peu de piment. C'est pour ca que lorsqu'il les faisaient griller au feu de bois, sa vieille mère avec son nez crochu et sa bouche tordue, lui criait : "Ça chlingue" !!!!!!! Tu vas encore être obligé de déboucher les grilles de la mère Michel qui, avec Lustucru, doit fabriquer une méga pâtée de criquets dodus pour nourrir toute la tribu voisine de cancrelats géants"

Du coup, Shrek humilié, courus pleurer chez lui sans avoir pu terminer sa bisque de crapauds restée sur le coin de la faille rocheuse qui menaçait de se fendre encore plus. Très énervé, et toujours affamé, il fulminait après sa sœur. C'est précisément pour cela qu'il ouvrit une boite de haricots noirs avec un pied de biche dans la hutte qui servait de refuge à un âne appartenant à Tic et Tac. Ceux-ci étaient partis se faire dorer une noisette au caramel.
Mais attention,leur colère d'une violence imcomparable à celle du Capitaine Crochet, tomba immédiatement quand ils virent la Fée Carabosse arrivée en jolie decapotable, cheveux dans le mistral, lunettes roses et blouse d'infirmière en disant :"Qui a mal aux cordes vocales"? "moi" répondit Shrek.La margote infirmiére,sortit sa trousse de magicienne et en sortit 1 JC tout bleu et blanc qui raviva la flamme de Shrek.
Ils décidèrent de prendre la fusée à eau pour essayer d'éteindre la flamme de l'infirmière avant que celle- ci ne finisse les soins de la nouvelle jument de Shrek, qui était parti voir les rois Mages.

Le lendemain, alors que tout semblait tranquille,Shrek sauta les barbelés du parc animalier,attrapa une dendrobate tachetée à l'aide d'une pointe acier "spéciale margote"pour la peindre en chantant la
avatar
Jeanclaudeau
Directeur

Messages : 2881
Date d'inscription : 05/04/2010
Age : 66
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu sans fin...

Message par Babelchance le Mar 24 Aoû 2010 - 14:53

Un jour on créa une fée. Elle était d'une beauté, elle s'appelait Dana et vivait avec Shrek, un très gros Ogre qui ronflait à n'en plus finir.

Elle décida de s'envoler voir d'autres fées pour manger un kebab frite arrosé de soda avec du Champomy.

Mais voilà l'ogre n'a pas encore mangé son minestrone, il partit en chasse et trouva un ouistiti sans poils, il demanda : "aurais-tu vu Dana ?" "Non, je n'ai vu qu'un troupeau de canards qui remplumaient des oreillers.

Énervé, Shrek prit son sac magique et tua Dana d'un coup, avec une fleur de cactus bleu mais soudain...

Un grand bruit effraya un troll qui chantait, que pour faire exploser le ciel, Dana ressuscita.

C'est alors qu'un minuscule chat noir prénommé Margote hurla pour annoncer l'arrivée imminente de Sa Majesté Barack Obama, Shrek, apeuré tomba dans un grand ergastule.

Cet endroit sombre était rempli d'horribles et grandes Danas. Elles ressemblaient à des...étranges aliens !

Ces êtres filiformes avaient des bras minuscules et des pieds monstrueusement poilus. Cependant, à chaque mouvement qu'un criquet dodu osait faire pour voler, ces mignons trognons se cognaient entre eux.

Qui sait ?

Peut être que demain, ces étranges créatures disparaitront dans l'antre sombre et nauséabond de l'énorme Shrek.

Mais Dana ignorait encore que le petit criquet était le serviteur de la reine.

La reine s'appelait Luxkoccinelle et aimait particulièrement les longues-vues pour pouvoir espionner sans vergogne toute ces voisines qui jalousaient sa troupe de dahus baveux.

Ceux-ci étaient bleus et puaient le vieux camembert, shrek lui, les adorait avec juste un peu de piment. C'est pour ca que lorsqu'il les faisaient griller au feu de bois, sa vieille mère avec son nez crochu et sa bouche tordue, lui criait : "Ça chlingue" !!!!!!! Tu vas encore être obligé de déboucher les grilles de la mère Michel qui, avec Lustucru, doit fabriquer une méga pâtée de criquets dodus pour nourrir toute la tribu voisine de cancrelats géants"

Du coup, Shrek humilié, courus pleurer chez lui sans avoir pu terminer sa bisque de crapauds restée sur le coin de la faille rocheuse qui menaçait de se fendre encore plus. Très énervé, et toujours affamé, il fulminait après sa sœur. C'est précisément pour cela qu'il ouvrit une boite de haricots noirs avec un pied de biche dans la hutte qui servait de refuge à un âne appartenant à Tic et Tac. Ceux-ci étaient partis se faire dorer une noisette au caramel.
Mais attention,leur colère d'une violence imcomparable à celle du Capitaine Crochet, tomba immédiatement quand ils virent la Fée Carabosse arrivée en jolie decapotable, cheveux dans le mistral, lunettes roses et blouse d'infirmière en disant :"Qui a mal aux cordes vocales"? "moi" répondit Shrek.La margote infirmiére,sortit sa trousse de magicienne et en sortit 1 JC tout bleu et blanc qui raviva la flamme de Shrek.
Ils décidèrent de prendre la fusée à eau pour essayer d'éteindre la flamme de l'infirmière avant que celle- ci ne finisse les soins de la nouvelle jument de Shrek, qui était parti voir les rois Mages.

Le lendemain, alors que tout semblait tranquille,Shrek sauta les barbelés du parc animalier,attrapa une dendrobate tachetée à l'aide d'une pointe acier "spéciale margote"pour la peindre en chantant la chanson "Il court

Babelchance
Balayeur

Messages : 145
Date d'inscription : 07/06/2010
Age : 48
Localisation : auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu sans fin...

Message par Jeanclaudeau le Mar 24 Aoû 2010 - 14:55

Un jour on créa une fée. Elle était d'une beauté, elle s'appelait Dana et vivait avec Shrek, un très gros Ogre qui ronflait à n'en plus finir.

Elle décida de s'envoler voir d'autres fées pour manger un kebab frite arrosé de soda avec du Champomy.

Mais voilà l'ogre n'a pas encore mangé son minestrone, il partit en chasse et trouva un ouistiti sans poils, il demanda : "aurais-tu vu Dana ?" "Non, je n'ai vu qu'un troupeau de canards qui remplumaient des oreillers.

Énervé, Shrek prit son sac magique et tua Dana d'un coup, avec une fleur de cactus bleu mais soudain...

Un grand bruit effraya un troll qui chantait, que pour faire exploser le ciel, Dana ressuscita.

C'est alors qu'un minuscule chat noir prénommé Margote hurla pour annoncer l'arrivée imminente de Sa Majesté Barack Obama, Shrek, apeuré tomba dans un grand ergastule.

Cet endroit sombre était rempli d'horribles et grandes Danas. Elles ressemblaient à des...étranges aliens !

Ces êtres filiformes avaient des bras minuscules et des pieds monstrueusement poilus. Cependant, à chaque mouvement qu'un criquet dodu osait faire pour voler, ces mignons trognons se cognaient entre eux.

Qui sait ?

Peut être que demain, ces étranges créatures disparaitront dans l'antre sombre et nauséabond de l'énorme Shrek.

Mais Dana ignorait encore que le petit criquet était le serviteur de la reine.

La reine s'appelait Luxkoccinelle et aimait particulièrement les longues-vues pour pouvoir espionner sans vergogne toute ces voisines qui jalousaient sa troupe de dahus baveux.

Ceux-ci étaient bleus et puaient le vieux camembert, shrek lui, les adorait avec juste un peu de piment. C'est pour ca que lorsqu'il les faisaient griller au feu de bois, sa vieille mère avec son nez crochu et sa bouche tordue, lui criait : "Ça chlingue" !!!!!!! Tu vas encore être obligé de déboucher les grilles de la mère Michel qui, avec Lustucru, doit fabriquer une méga pâtée de criquets dodus pour nourrir toute la tribu voisine de cancrelats géants"

Du coup, Shrek humilié, courus pleurer chez lui sans avoir pu terminer sa bisque de crapauds restée sur le coin de la faille rocheuse qui menaçait de se fendre encore plus. Très énervé, et toujours affamé, il fulminait après sa sœur. C'est précisément pour cela qu'il ouvrit une boite de haricots noirs avec un pied de biche dans la hutte qui servait de refuge à un âne appartenant à Tic et Tac. Ceux-ci étaient partis se faire dorer une noisette au caramel.
Mais attention,leur colère d'une violence imcomparable à celle du Capitaine Crochet, tomba immédiatement quand ils virent la Fée Carabosse arrivée en jolie decapotable, cheveux dans le mistral, lunettes roses et blouse d'infirmière en disant :"Qui a mal aux cordes vocales"? "moi" répondit Shrek.La margote infirmiére,sortit sa trousse de magicienne et en sortit 1 JC tout bleu et blanc qui raviva la flamme de Shrek.
Ils décidèrent de prendre la fusée à eau pour essayer d'éteindre la flamme de l'infirmière avant que celle- ci ne finisse les soins de la nouvelle jument de Shrek, qui était parti voir les rois Mages.

Le lendemain, alors que tout semblait tranquille,Shrek sauta les barbelés du parc animalier,attrapa une dendrobate tachetée à l'aide d'une pointe acier "spéciale margote"pour la peindre en chantant la chanson "Il court,il court
avatar
Jeanclaudeau
Directeur

Messages : 2881
Date d'inscription : 05/04/2010
Age : 66
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu sans fin...

Message par Babelchance le Mar 24 Aoû 2010 - 15:01

Un jour on créa une fée. Elle était d'une beauté, elle s'appelait Dana et vivait avec Shrek, un très gros Ogre qui ronflait à n'en plus finir.

Elle décida de s'envoler voir d'autres fées pour manger un kebab frite arrosé de soda avec du Champomy.

Mais voilà l'ogre n'a pas encore mangé son minestrone, il partit en chasse et trouva un ouistiti sans poils, il demanda : "aurais-tu vu Dana ?" "Non, je n'ai vu qu'un troupeau de canards qui remplumaient des oreillers.

Énervé, Shrek prit son sac magique et tua Dana d'un coup, avec une fleur de cactus bleu mais soudain...

Un grand bruit effraya un troll qui chantait, que pour faire exploser le ciel, Dana ressuscita.

C'est alors qu'un minuscule chat noir prénommé Margote hurla pour annoncer l'arrivée imminente de Sa Majesté Barack Obama, Shrek, apeuré tomba dans un grand ergastule.

Cet endroit sombre était rempli d'horribles et grandes Danas. Elles ressemblaient à des...étranges aliens !

Ces êtres filiformes avaient des bras minuscules et des pieds monstrueusement poilus. Cependant, à chaque mouvement qu'un criquet dodu osait faire pour voler, ces mignons trognons se cognaient entre eux.

Qui sait ?

Peut être que demain, ces étranges créatures disparaitront dans l'antre sombre et nauséabond de l'énorme Shrek.

Mais Dana ignorait encore que le petit criquet était le serviteur de la reine.

La reine s'appelait Luxkoccinelle et aimait particulièrement les longues-vues pour pouvoir espionner sans vergogne toute ces voisines qui jalousaient sa troupe de dahus baveux.

Ceux-ci étaient bleus et puaient le vieux camembert, shrek lui, les adorait avec juste un peu de piment. C'est pour ca que lorsqu'il les faisaient griller au feu de bois, sa vieille mère avec son nez crochu et sa bouche tordue, lui criait : "Ça chlingue" !!!!!!! Tu vas encore être obligé de déboucher les grilles de la mère Michel qui, avec Lustucru, doit fabriquer une méga pâtée de criquets dodus pour nourrir toute la tribu voisine de cancrelats géants"

Du coup, Shrek humilié, courus pleurer chez lui sans avoir pu terminer sa bisque de crapauds restée sur le coin de la faille rocheuse qui menaçait de se fendre encore plus. Très énervé, et toujours affamé, il fulminait après sa sœur. C'est précisément pour cela qu'il ouvrit une boite de haricots noirs avec un pied de biche dans la hutte qui servait de refuge à un âne appartenant à Tic et Tac. Ceux-ci étaient partis se faire dorer une noisette au caramel.
Mais attention,leur colère d'une violence imcomparable à celle du Capitaine Crochet, tomba immédiatement quand ils virent la Fée Carabosse arrivée en jolie decapotable, cheveux dans le mistral, lunettes roses et blouse d'infirmière en disant :"Qui a mal aux cordes vocales"? "moi" répondit Shrek.La margote infirmiére,sortit sa trousse de magicienne et en sortit 1 JC tout bleu et blanc qui raviva la flamme de Shrek.
Ils décidèrent de prendre la fusée à eau pour essayer d'éteindre la flamme de l'infirmière avant que celle- ci ne finisse les soins de la nouvelle jument de Shrek, qui était parti voir les rois Mages.

Le lendemain, alors que tout semblait tranquille,Shrek sauta les barbelés du parc animalier,attrapa une dendrobate tachetée à l'aide d'une pointe acier "spéciale margote"pour la peindre en chantant la chanson "Il court,il court le JC".Puis

Babelchance
Balayeur

Messages : 145
Date d'inscription : 07/06/2010
Age : 48
Localisation : auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu sans fin...

Message par Jeanclaudeau le Mar 24 Aoû 2010 - 15:03

Un jour on créa une fée. Elle était d'une beauté, elle s'appelait Dana et vivait avec Shrek, un très gros Ogre qui ronflait à n'en plus finir.

Elle décida de s'envoler voir d'autres fées pour manger un kebab frite arrosé de soda avec du Champomy.

Mais voilà l'ogre n'a pas encore mangé son minestrone, il partit en chasse et trouva un ouistiti sans poils, il demanda : "aurais-tu vu Dana ?" "Non, je n'ai vu qu'un troupeau de canards qui remplumaient des oreillers.

Énervé, Shrek prit son sac magique et tua Dana d'un coup, avec une fleur de cactus bleu mais soudain...

Un grand bruit effraya un troll qui chantait, que pour faire exploser le ciel, Dana ressuscita.

C'est alors qu'un minuscule chat noir prénommé Margote hurla pour annoncer l'arrivée imminente de Sa Majesté Barack Obama, Shrek, apeuré tomba dans un grand ergastule.

Cet endroit sombre était rempli d'horribles et grandes Danas. Elles ressemblaient à des...étranges aliens !

Ces êtres filiformes avaient des bras minuscules et des pieds monstrueusement poilus. Cependant, à chaque mouvement qu'un criquet dodu osait faire pour voler, ces mignons trognons se cognaient entre eux.

Qui sait ?

Peut être que demain, ces étranges créatures disparaitront dans l'antre sombre et nauséabond de l'énorme Shrek.

Mais Dana ignorait encore que le petit criquet était le serviteur de la reine.

La reine s'appelait Luxkoccinelle et aimait particulièrement les longues-vues pour pouvoir espionner sans vergogne toute ces voisines qui jalousaient sa troupe de dahus baveux.

Ceux-ci étaient bleus et puaient le vieux camembert, shrek lui, les adorait avec juste un peu de piment. C'est pour ca que lorsqu'il les faisaient griller au feu de bois, sa vieille mère avec son nez crochu et sa bouche tordue, lui criait : "Ça chlingue" !!!!!!! Tu vas encore être obligé de déboucher les grilles de la mère Michel qui, avec Lustucru, doit fabriquer une méga pâtée de criquets dodus pour nourrir toute la tribu voisine de cancrelats géants"

Du coup, Shrek humilié, courus pleurer chez lui sans avoir pu terminer sa bisque de crapauds restée sur le coin de la faille rocheuse qui menaçait de se fendre encore plus. Très énervé, et toujours affamé, il fulminait après sa sœur. C'est précisément pour cela qu'il ouvrit une boite de haricots noirs avec un pied de biche dans la hutte qui servait de refuge à un âne appartenant à Tic et Tac. Ceux-ci étaient partis se faire dorer une noisette au caramel.
Mais attention,leur colère d'une violence imcomparable à celle du Capitaine Crochet, tomba immédiatement quand ils virent la Fée Carabosse arrivée en jolie decapotable, cheveux dans le mistral, lunettes roses et blouse d'infirmière en disant :"Qui a mal aux cordes vocales"? "moi" répondit Shrek.La margote infirmiére,sortit sa trousse de magicienne et en sortit 1 JC tout bleu et blanc qui raviva la flamme de Shrek.
Ils décidèrent de prendre la fusée à eau pour essayer d'éteindre la flamme de l'infirmière avant que celle- ci ne finisse les soins de la nouvelle jument de Shrek, qui était parti voir les rois Mages.

Le lendemain, alors que tout semblait tranquille,Shrek sauta les barbelés du parc animalier,attrapa une dendrobate tachetée à l'aide d'une pointe acier "spéciale margote"pour la peindre en chantant la chanson "Il court,il court le JC".Puis, avancant doucement
avatar
Jeanclaudeau
Directeur

Messages : 2881
Date d'inscription : 05/04/2010
Age : 66
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu sans fin...

Message par Babelchance le Mar 24 Aoû 2010 - 15:04

Un jour on créa une fée. Elle était d'une beauté, elle s'appelait Dana et vivait avec Shrek, un très gros Ogre qui ronflait à n'en plus finir.

Elle décida de s'envoler voir d'autres fées pour manger un kebab frite arrosé de soda avec du Champomy.

Mais voilà l'ogre n'a pas encore mangé son minestrone, il partit en chasse et trouva un ouistiti sans poils, il demanda : "aurais-tu vu Dana ?" "Non, je n'ai vu qu'un troupeau de canards qui remplumaient des oreillers.

Énervé, Shrek prit son sac magique et tua Dana d'un coup, avec une fleur de cactus bleu mais soudain...

Un grand bruit effraya un troll qui chantait, que pour faire exploser le ciel, Dana ressuscita.

C'est alors qu'un minuscule chat noir prénommé Margote hurla pour annoncer l'arrivée imminente de Sa Majesté Barack Obama, Shrek, apeuré tomba dans un grand ergastule.

Cet endroit sombre était rempli d'horribles et grandes Danas. Elles ressemblaient à des...étranges aliens !

Ces êtres filiformes avaient des bras minuscules et des pieds monstrueusement poilus. Cependant, à chaque mouvement qu'un criquet dodu osait faire pour voler, ces mignons trognons se cognaient entre eux.

Qui sait ?

Peut être que demain, ces étranges créatures disparaitront dans l'antre sombre et nauséabond de l'énorme Shrek.

Mais Dana ignorait encore que le petit criquet était le serviteur de la reine.

La reine s'appelait Luxkoccinelle et aimait particulièrement les longues-vues pour pouvoir espionner sans vergogne toute ces voisines qui jalousaient sa troupe de dahus baveux.

Ceux-ci étaient bleus et puaient le vieux camembert, shrek lui, les adorait avec juste un peu de piment. C'est pour ca que lorsqu'il les faisaient griller au feu de bois, sa vieille mère avec son nez crochu et sa bouche tordue, lui criait : "Ça chlingue" !!!!!!! Tu vas encore être obligé de déboucher les grilles de la mère Michel qui, avec Lustucru, doit fabriquer une méga pâtée de criquets dodus pour nourrir toute la tribu voisine de cancrelats géants"

Du coup, Shrek humilié, courus pleurer chez lui sans avoir pu terminer sa bisque de crapauds restée sur le coin de la faille rocheuse qui menaçait de se fendre encore plus. Très énervé, et toujours affamé, il fulminait après sa sœur. C'est précisément pour cela qu'il ouvrit une boite de haricots noirs avec un pied de biche dans la hutte qui servait de refuge à un âne appartenant à Tic et Tac. Ceux-ci étaient partis se faire dorer une noisette au caramel.
Mais attention,leur colère d'une violence imcomparable à celle du Capitaine Crochet, tomba immédiatement quand ils virent la Fée Carabosse arrivée en jolie decapotable, cheveux dans le mistral, lunettes roses et blouse d'infirmière en disant :"Qui a mal aux cordes vocales"? "moi" répondit Shrek.La margote infirmiére,sortit sa trousse de magicienne et en sortit 1 JC tout bleu et blanc qui raviva la flamme de Shrek.
Ils décidèrent de prendre la fusée à eau pour essayer d'éteindre la flamme de l'infirmière avant que celle- ci ne finisse les soins de la nouvelle jument de Shrek, qui était parti voir les rois Mages.

Le lendemain, alors que tout semblait tranquille,Shrek sauta les barbelés du parc animalier,attrapa une dendrobate tachetée à l'aide d'une pointe acier "spéciale margote"pour la peindre en chantant la chanson "Il court,il court le JC".Puis, avançant doucement vers le gardien

Babelchance
Balayeur

Messages : 145
Date d'inscription : 07/06/2010
Age : 48
Localisation : auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu sans fin...

Message par Jeanclaudeau le Mar 24 Aoû 2010 - 15:06

Un jour on créa une fée. Elle était d'une beauté, elle s'appelait Dana et vivait avec Shrek, un très gros Ogre qui ronflait à n'en plus finir.

Elle décida de s'envoler voir d'autres fées pour manger un kebab frite arrosé de soda avec du Champomy.

Mais voilà l'ogre n'a pas encore mangé son minestrone, il partit en chasse et trouva un ouistiti sans poils, il demanda : "aurais-tu vu Dana ?" "Non, je n'ai vu qu'un troupeau de canards qui remplumaient des oreillers.

Énervé, Shrek prit son sac magique et tua Dana d'un coup, avec une fleur de cactus bleu mais soudain...

Un grand bruit effraya un troll qui chantait, que pour faire exploser le ciel, Dana ressuscita.

C'est alors qu'un minuscule chat noir prénommé Margote hurla pour annoncer l'arrivée imminente de Sa Majesté Barack Obama, Shrek, apeuré tomba dans un grand ergastule.

Cet endroit sombre était rempli d'horribles et grandes Danas. Elles ressemblaient à des...étranges aliens !

Ces êtres filiformes avaient des bras minuscules et des pieds monstrueusement poilus. Cependant, à chaque mouvement qu'un criquet dodu osait faire pour voler, ces mignons trognons se cognaient entre eux.

Qui sait ?

Peut être que demain, ces étranges créatures disparaitront dans l'antre sombre et nauséabond de l'énorme Shrek.

Mais Dana ignorait encore que le petit criquet était le serviteur de la reine.

La reine s'appelait Luxkoccinelle et aimait particulièrement les longues-vues pour pouvoir espionner sans vergogne toute ces voisines qui jalousaient sa troupe de dahus baveux.

Ceux-ci étaient bleus et puaient le vieux camembert, shrek lui, les adorait avec juste un peu de piment. C'est pour ca que lorsqu'il les faisaient griller au feu de bois, sa vieille mère avec son nez crochu et sa bouche tordue, lui criait : "Ça chlingue" !!!!!!! Tu vas encore être obligé de déboucher les grilles de la mère Michel qui, avec Lustucru, doit fabriquer une méga pâtée de criquets dodus pour nourrir toute la tribu voisine de cancrelats géants"

Du coup, Shrek humilié, courus pleurer chez lui sans avoir pu terminer sa bisque de crapauds restée sur le coin de la faille rocheuse qui menaçait de se fendre encore plus. Très énervé, et toujours affamé, il fulminait après sa sœur. C'est précisément pour cela qu'il ouvrit une boite de haricots noirs avec un pied de biche dans la hutte qui servait de refuge à un âne appartenant à Tic et Tac. Ceux-ci étaient partis se faire dorer une noisette au caramel.
Mais attention,leur colère d'une violence imcomparable à celle du Capitaine Crochet, tomba immédiatement quand ils virent la Fée Carabosse arrivée en jolie decapotable, cheveux dans le mistral, lunettes roses et blouse d'infirmière en disant :"Qui a mal aux cordes vocales"? "moi" répondit Shrek.La margote infirmiére,sortit sa trousse de magicienne et en sortit 1 JC tout bleu et blanc qui raviva la flamme de Shrek.
Ils décidèrent de prendre la fusée à eau pour essayer d'éteindre la flamme de l'infirmière avant que celle- ci ne finisse les soins de la nouvelle jument de Shrek, qui était parti voir les rois Mages.

Le lendemain, alors que tout semblait tranquille,Shrek sauta les barbelés du parc animalier,attrapa une dendrobate tachetée à l'aide d'une pointe acier "spéciale margote"pour la peindre en chantant la chanson "Il court,il court le JC".Puis, avançant doucement vers le gardien en pyjama
avatar
Jeanclaudeau
Directeur

Messages : 2881
Date d'inscription : 05/04/2010
Age : 66
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu sans fin...

Message par Babelchance le Mar 24 Aoû 2010 - 15:59

Un jour on créa une fée. Elle était d'une beauté, elle s'appelait Dana et vivait avec Shrek, un très gros Ogre qui ronflait à n'en plus finir.

Elle décida de s'envoler voir d'autres fées pour manger un kebab frite arrosé de soda avec du Champomy.

Mais voilà l'ogre n'a pas encore mangé son minestrone, il partit en chasse et trouva un ouistiti sans poils, il demanda : "aurais-tu vu Dana ?" "Non, je n'ai vu qu'un troupeau de canards qui remplumaient des oreillers.

Énervé, Shrek prit son sac magique et tua Dana d'un coup, avec une fleur de cactus bleu mais soudain...

Un grand bruit effraya un troll qui chantait, que pour faire exploser le ciel, Dana ressuscita.

C'est alors qu'un minuscule chat noir prénommé Margote hurla pour annoncer l'arrivée imminente de Sa Majesté Barack Obama, Shrek, apeuré tomba dans un grand ergastule.

Cet endroit sombre était rempli d'horribles et grandes Danas. Elles ressemblaient à des...étranges aliens !

Ces êtres filiformes avaient des bras minuscules et des pieds monstrueusement poilus. Cependant, à chaque mouvement qu'un criquet dodu osait faire pour voler, ces mignons trognons se cognaient entre eux.

Qui sait ?

Peut être que demain, ces étranges créatures disparaitront dans l'antre sombre et nauséabond de l'énorme Shrek.

Mais Dana ignorait encore que le petit criquet était le serviteur de la reine.

La reine s'appelait Luxkoccinelle et aimait particulièrement les longues-vues pour pouvoir espionner sans vergogne toute ces voisines qui jalousaient sa troupe de dahus baveux.

Ceux-ci étaient bleus et puaient le vieux camembert, shrek lui, les adorait avec juste un peu de piment. C'est pour ca que lorsqu'il les faisaient griller au feu de bois, sa vieille mère avec son nez crochu et sa bouche tordue, lui criait : "Ça chlingue" !!!!!!! Tu vas encore être obligé de déboucher les grilles de la mère Michel qui, avec Lustucru, doit fabriquer une méga pâtée de criquets dodus pour nourrir toute la tribu voisine de cancrelats géants"

Du coup, Shrek humilié, courus pleurer chez lui sans avoir pu terminer sa bisque de crapauds restée sur le coin de la faille rocheuse qui menaçait de se fendre encore plus. Très énervé, et toujours affamé, il fulminait après sa sœur. C'est précisément pour cela qu'il ouvrit une boite de haricots noirs avec un pied de biche dans la hutte qui servait de refuge à un âne appartenant à Tic et Tac. Ceux-ci étaient partis se faire dorer une noisette au caramel.
Mais attention,leur colère d'une violence imcomparable à celle du Capitaine Crochet, tomba immédiatement quand ils virent la Fée Carabosse arrivée en jolie decapotable, cheveux dans le mistral, lunettes roses et blouse d'infirmière en disant :"Qui a mal aux cordes vocales"? "moi" répondit Shrek.La margote infirmiére,sortit sa trousse de magicienne et en sortit 1 JC tout bleu et blanc qui raviva la flamme de Shrek.
Ils décidèrent de prendre la fusée à eau pour essayer d'éteindre la flamme de l'infirmière avant que celle- ci ne finisse les soins de la nouvelle jument de Shrek, qui était parti voir les rois Mages.

Le lendemain, alors que tout semblait tranquille,Shrek sauta les barbelés du parc animalier,attrapa une dendrobate tachetée à l'aide d'une pointe acier "spéciale margote"pour la peindre en chantant la chanson "Il court,il court le JC".Puis, avançant doucement vers le gardien en pyjama,il lança

Babelchance
Balayeur

Messages : 145
Date d'inscription : 07/06/2010
Age : 48
Localisation : auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu sans fin...

Message par Jeanclaudeau le Mer 25 Aoû 2010 - 7:32

Un jour on créa une fée. Elle était d'une beauté, elle s'appelait Dana et vivait avec Shrek, un très gros Ogre qui ronflait à n'en plus finir.

Elle décida de s'envoler voir d'autres fées pour manger un kebab frite arrosé de soda avec du Champomy.

Mais voilà l'ogre n'a pas encore mangé son minestrone, il partit en chasse et trouva un ouistiti sans poils, il demanda : "aurais-tu vu Dana ?" "Non, je n'ai vu qu'un troupeau de canards qui remplumaient des oreillers.

Énervé, Shrek prit son sac magique et tua Dana d'un coup, avec une fleur de cactus bleu mais soudain...

Un grand bruit effraya un troll qui chantait, que pour faire exploser le ciel, Dana ressuscita.

C'est alors qu'un minuscule chat noir prénommé Margote hurla pour annoncer l'arrivée imminente de Sa Majesté Barack Obama, Shrek, apeuré tomba dans un grand ergastule.

Cet endroit sombre était rempli d'horribles et grandes Danas. Elles ressemblaient à des...étranges aliens !

Ces êtres filiformes avaient des bras minuscules et des pieds monstrueusement poilus. Cependant, à chaque mouvement qu'un criquet dodu osait faire pour voler, ces mignons trognons se cognaient entre eux.

Qui sait ?

Peut être que demain, ces étranges créatures disparaitront dans l'antre sombre et nauséabond de l'énorme Shrek.

Mais Dana ignorait encore que le petit criquet était le serviteur de la reine.

La reine s'appelait Luxkoccinelle et aimait particulièrement les longues-vues pour pouvoir espionner sans vergogne toute ces voisines qui jalousaient sa troupe de dahus baveux.

Ceux-ci étaient bleus et puaient le vieux camembert, shrek lui, les adorait avec juste un peu de piment. C'est pour ca que lorsqu'il les faisaient griller au feu de bois, sa vieille mère avec son nez crochu et sa bouche tordue, lui criait : "Ça chlingue" !!!!!!! Tu vas encore être obligé de déboucher les grilles de la mère Michel qui, avec Lustucru, doit fabriquer une méga pâtée de criquets dodus pour nourrir toute la tribu voisine de cancrelats géants"

Du coup, Shrek humilié, courus pleurer chez lui sans avoir pu terminer sa bisque de crapauds restée sur le coin de la faille rocheuse qui menaçait de se fendre encore plus. Très énervé, et toujours affamé, il fulminait après sa sœur. C'est précisément pour cela qu'il ouvrit une boite de haricots noirs avec un pied de biche dans la hutte qui servait de refuge à un âne appartenant à Tic et Tac. Ceux-ci étaient partis se faire dorer une noisette au caramel.
Mais attention,leur colère d'une violence imcomparable à celle du Capitaine Crochet, tomba immédiatement quand ils virent la Fée Carabosse arrivée en jolie decapotable, cheveux dans le mistral, lunettes roses et blouse d'infirmière en disant :"Qui a mal aux cordes vocales"? "moi" répondit Shrek.La margote infirmiére,sortit sa trousse de magicienne et en sortit 1 JC tout bleu et blanc qui raviva la flamme de Shrek.
Ils décidèrent de prendre la fusée à eau pour essayer d'éteindre la flamme de l'infirmière avant que celle- ci ne finisse les soins de la nouvelle jument de Shrek, qui était parti voir les rois Mages.

Le lendemain, alors que tout semblait tranquille,Shrek sauta les barbelés du parc animalier,attrapa une dendrobate tachetée à l'aide d'une pointe acier "spéciale margote"pour la peindre en chantant la chanson "Il court,il court le JC".Puis, avançant doucement vers le gardien en pyjama,il lança la dendrobate
avatar
Jeanclaudeau
Directeur

Messages : 2881
Date d'inscription : 05/04/2010
Age : 66
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu sans fin...

Message par Babelchance le Mer 25 Aoû 2010 - 9:27

Un jour on créa une fée. Elle était d'une beauté, elle s'appelait Dana et vivait avec Shrek, un très gros Ogre qui ronflait à n'en plus finir.

Elle décida de s'envoler voir d'autres fées pour manger un kebab frite arrosé de soda avec du Champomy.

Mais voilà l'ogre n'a pas encore mangé son minestrone, il partit en chasse et trouva un ouistiti sans poils, il demanda : "aurais-tu vu Dana ?" "Non, je n'ai vu qu'un troupeau de canards qui remplumaient des oreillers.

Énervé, Shrek prit son sac magique et tua Dana d'un coup, avec une fleur de cactus bleu mais soudain...

Un grand bruit effraya un troll qui chantait, que pour faire exploser le ciel, Dana ressuscita.

C'est alors qu'un minuscule chat noir prénommé Margote hurla pour annoncer l'arrivée imminente de Sa Majesté Barack Obama, Shrek, apeuré tomba dans un grand ergastule.

Cet endroit sombre était rempli d'horribles et grandes Danas. Elles ressemblaient à des...étranges aliens !

Ces êtres filiformes avaient des bras minuscules et des pieds monstrueusement poilus. Cependant, à chaque mouvement qu'un criquet dodu osait faire pour voler, ces mignons trognons se cognaient entre eux.

Qui sait ?

Peut être que demain, ces étranges créatures disparaitront dans l'antre sombre et nauséabond de l'énorme Shrek.

Mais Dana ignorait encore que le petit criquet était le serviteur de la reine.

La reine s'appelait Luxkoccinelle et aimait particulièrement les longues-vues pour pouvoir espionner sans vergogne toute ces voisines qui jalousaient sa troupe de dahus baveux.

Ceux-ci étaient bleus et puaient le vieux camembert, shrek lui, les adorait avec juste un peu de piment. C'est pour ca que lorsqu'il les faisaient griller au feu de bois, sa vieille mère avec son nez crochu et sa bouche tordue, lui criait : "Ça chlingue" !!!!!!! Tu vas encore être obligé de déboucher les grilles de la mère Michel qui, avec Lustucru, doit fabriquer une méga pâtée de criquets dodus pour nourrir toute la tribu voisine de cancrelats géants"

Du coup, Shrek humilié, courus pleurer chez lui sans avoir pu terminer sa bisque de crapauds restée sur le coin de la faille rocheuse qui menaçait de se fendre encore plus. Très énervé, et toujours affamé, il fulminait après sa sœur. C'est précisément pour cela qu'il ouvrit une boite de haricots noirs avec un pied de biche dans la hutte qui servait de refuge à un âne appartenant à Tic et Tac. Ceux-ci étaient partis se faire dorer une noisette au caramel.
Mais attention,leur colère d'une violence imcomparable à celle du Capitaine Crochet, tomba immédiatement quand ils virent la Fée Carabosse arrivée en jolie decapotable, cheveux dans le mistral, lunettes roses et blouse d'infirmière en disant :"Qui a mal aux cordes vocales"? "moi" répondit Shrek.La margote infirmiére,sortit sa trousse de magicienne et en sortit 1 JC tout bleu et blanc qui raviva la flamme de Shrek.
Ils décidèrent de prendre la fusée à eau pour essayer d'éteindre la flamme de l'infirmière avant que celle- ci ne finisse les soins de la nouvelle jument de Shrek, qui était parti voir les rois Mages.

Le lendemain, alors que tout semblait tranquille,Shrek sauta les barbelés du parc animalier,attrapa une dendrobate tachetée à l'aide d'une pointe acier "spéciale margote"pour la peindre en chantant la chanson "Il court,il court le JC".Puis, avançant doucement vers le gardien en pyjama,il lança la dendrobate en plein sur

Babelchance
Balayeur

Messages : 145
Date d'inscription : 07/06/2010
Age : 48
Localisation : auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu sans fin...

Message par Jeanclaudeau le Sam 28 Aoû 2010 - 9:24

Un jour on créa une fée. Elle était d'une beauté, elle s'appelait Dana et vivait avec Shrek, un très gros Ogre qui ronflait à n'en plus finir.

Elle décida de s'envoler voir d'autres fées pour manger un kebab frite arrosé de soda avec du Champomy.

Mais voilà l'ogre n'a pas encore mangé son minestrone, il partit en chasse et trouva un ouistiti sans poils, il demanda : "aurais-tu vu Dana ?" "Non, je n'ai vu qu'un troupeau de canards qui remplumaient des oreillers.

Énervé, Shrek prit son sac magique et tua Dana d'un coup, avec une fleur de cactus bleu mais soudain...

Un grand bruit effraya un troll qui chantait, que pour faire exploser le ciel, Dana ressuscita.

C'est alors qu'un minuscule chat noir prénommé Margote hurla pour annoncer l'arrivée imminente de Sa Majesté Barack Obama, Shrek, apeuré tomba dans un grand ergastule.

Cet endroit sombre était rempli d'horribles et grandes Danas. Elles ressemblaient à des...étranges aliens !

Ces êtres filiformes avaient des bras minuscules et des pieds monstrueusement poilus. Cependant, à chaque mouvement qu'un criquet dodu osait faire pour voler, ces mignons trognons se cognaient entre eux.

Qui sait ?

Peut être que demain, ces étranges créatures disparaitront dans l'antre sombre et nauséabond de l'énorme Shrek.

Mais Dana ignorait encore que le petit criquet était le serviteur de la reine.

La reine s'appelait Luxkoccinelle et aimait particulièrement les longues-vues pour pouvoir espionner sans vergogne toute ces voisines qui jalousaient sa troupe de dahus baveux.

Ceux-ci étaient bleus et puaient le vieux camembert, shrek lui, les adorait avec juste un peu de piment. C'est pour ca que lorsqu'il les faisaient griller au feu de bois, sa vieille mère avec son nez crochu et sa bouche tordue, lui criait : "Ça chlingue" !!!!!!! Tu vas encore être obligé de déboucher les grilles de la mère Michel qui, avec Lustucru, doit fabriquer une méga pâtée de criquets dodus pour nourrir toute la tribu voisine de cancrelats géants"

Du coup, Shrek humilié, courus pleurer chez lui sans avoir pu terminer sa bisque de crapauds restée sur le coin de la faille rocheuse qui menaçait de se fendre encore plus. Très énervé, et toujours affamé, il fulminait après sa sœur. C'est précisément pour cela qu'il ouvrit une boite de haricots noirs avec un pied de biche dans la hutte qui servait de refuge à un âne appartenant à Tic et Tac. Ceux-ci étaient partis se faire dorer une noisette au caramel.
Mais attention,leur colère d'une violence imcomparable à celle du Capitaine Crochet, tomba immédiatement quand ils virent la Fée Carabosse arrivée en jolie decapotable, cheveux dans le mistral, lunettes roses et blouse d'infirmière en disant :"Qui a mal aux cordes vocales"? "moi" répondit Shrek.La margote infirmiére,sortit sa trousse de magicienne et en sortit 1 JC tout bleu et blanc qui raviva la flamme de Shrek.
Ils décidèrent de prendre la fusée à eau pour essayer d'éteindre la flamme de l'infirmière avant que celle- ci ne finisse les soins de la nouvelle jument de Shrek, qui était parti voir les rois Mages.

Le lendemain, alors que tout semblait tranquille,Shrek sauta les barbelés du parc animalier,attrapa une dendrobate tachetée à l'aide d'une pointe acier "spéciale margote"pour la peindre en chantant la chanson "Il court,il court le JC".Puis, avançant doucement vers le gardien en pyjama,il lança la dendrobate en plein sur la table
avatar
Jeanclaudeau
Directeur

Messages : 2881
Date d'inscription : 05/04/2010
Age : 66
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu sans fin...

Message par Babelchance le Sam 28 Aoû 2010 - 9:27

Un jour on créa une fée. Elle était d'une beauté, elle s'appelait Dana et vivait avec Shrek, un très gros Ogre qui ronflait à n'en plus finir.

Elle décida de s'envoler voir d'autres fées pour manger un kebab frite arrosé de soda avec du Champomy.

Mais voilà l'ogre n'a pas encore mangé son minestrone, il partit en chasse et trouva un ouistiti sans poils, il demanda : "aurais-tu vu Dana ?" "Non, je n'ai vu qu'un troupeau de canards qui remplumaient des oreillers.

Énervé, Shrek prit son sac magique et tua Dana d'un coup, avec une fleur de cactus bleu mais soudain...

Un grand bruit effraya un troll qui chantait, que pour faire exploser le ciel, Dana ressuscita.

C'est alors qu'un minuscule chat noir prénommé Margote hurla pour annoncer l'arrivée imminente de Sa Majesté Barack Obama, Shrek, apeuré tomba dans un grand ergastule.

Cet endroit sombre était rempli d'horribles et grandes Danas. Elles ressemblaient à des...étranges aliens !

Ces êtres filiformes avaient des bras minuscules et des pieds monstrueusement poilus. Cependant, à chaque mouvement qu'un criquet dodu osait faire pour voler, ces mignons trognons se cognaient entre eux.

Qui sait ?

Peut être que demain, ces étranges créatures disparaitront dans l'antre sombre et nauséabond de l'énorme Shrek.

Mais Dana ignorait encore que le petit criquet était le serviteur de la reine.

La reine s'appelait Luxkoccinelle et aimait particulièrement les longues-vues pour pouvoir espionner sans vergogne toute ces voisines qui jalousaient sa troupe de dahus baveux.

Ceux-ci étaient bleus et puaient le vieux camembert, shrek lui, les adorait avec juste un peu de piment. C'est pour ca que lorsqu'il les faisaient griller au feu de bois, sa vieille mère avec son nez crochu et sa bouche tordue, lui criait : "Ça chlingue" !!!!!!! Tu vas encore être obligé de déboucher les grilles de la mère Michel qui, avec Lustucru, doit fabriquer une méga pâtée de criquets dodus pour nourrir toute la tribu voisine de cancrelats géants"

Du coup, Shrek humilié, courus pleurer chez lui sans avoir pu terminer sa bisque de crapauds restée sur le coin de la faille rocheuse qui menaçait de se fendre encore plus. Très énervé, et toujours affamé, il fulminait après sa sœur. C'est précisément pour cela qu'il ouvrit une boite de haricots noirs avec un pied de biche dans la hutte qui servait de refuge à un âne appartenant à Tic et Tac. Ceux-ci étaient partis se faire dorer une noisette au caramel.
Mais attention,leur colère d'une violence imcomparable à celle du Capitaine Crochet, tomba immédiatement quand ils virent la Fée Carabosse arrivée en jolie decapotable, cheveux dans le mistral, lunettes roses et blouse d'infirmière en disant :"Qui a mal aux cordes vocales"? "moi" répondit Shrek.La margote infirmiére,sortit sa trousse de magicienne et en sortit 1 JC tout bleu et blanc qui raviva la flamme de Shrek.
Ils décidèrent de prendre la fusée à eau pour essayer d'éteindre la flamme de l'infirmière avant que celle- ci ne finisse les soins de la nouvelle jument de Shrek, qui était parti voir les rois Mages.

Le lendemain, alors que tout semblait tranquille,Shrek sauta les barbelés du parc animalier,attrapa une dendrobate tachetée à l'aide d'une pointe acier "spéciale margote"pour la peindre en chantant la chanson "Il court,il court le JC".Puis, avançant doucement vers le gardien en pyjama,il lança la dendrobate en plein sur la table en forme de

Babelchance
Balayeur

Messages : 145
Date d'inscription : 07/06/2010
Age : 48
Localisation : auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeu sans fin...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum